« Sauf un goût marqué pour toutes les formes artistiques depuis son enfance, Florence Catrin ne se met à peindre que sur le tard.Après avoir côtoyé les créateurs et interprètes de la musique et de la danse contemporaine, elle éprouve le besoin d'explorer et découvrir un nouveau domaine artistique.Peindre, c'est, pour Florence Catrin le plaisir d’être à la fois le créateur et l'interprète.Un changement de ville, de cadre et d'habitude, la pousse à voir autrement les objets et visages familiers qui l'entourent.Voir, s'accompagne du plaisir de faire. Peindre c’est associer le plaisir de la matière et du geste, transformer les objets quotidiens en nature morte, saisir un regard, transformer les visages familiers en portraits, peindre c'est aussi la sensation étrange de dire les choses sans bruits et sans mouvements. »